House of Cards 3 arrive en février sur Netflix

NHouse of Cards 3 - Netflix Belgiqueetflix a annoncé officiellement la date du retour de Frank Underwood (Kevin Spacey) et de sa first Lady (Robin Wright) dans House of Cards III, sa série phare avec Orange is the New Black.

Le tournage qui avait été retardé suite  à un changement de législation dans l’état du Maryland où se tournait la série et un veto de la Russie pour l’autorisation de tourner  certaines scènes dans la salle du conseil de sécurité à l’ONU sera disponible le 27 février 2015 soit à peu près 1 an après la saison 2.
La saison contiendra comme à son habitude 13 épisodes

Comme indiqué précedemment, les droits pour la diffusion dans la partie francophone du pays et en France étant détenus par Betv/Canal+, il ne faut pas s’attendre à la retrouver dans le catalogue de si tôt.
Du côté de Betv, on retentera sans doute l’expérience de mettre via Be à la demande,l’entièreté de la saison le premier jour pour les abonnés au bouquet payant, tout en suivant une diffusion classique dans la case du jeudi.

House of Cards 3 - Netflix CanadaDu côté néerlandophone, les droits étant différents dans le nord du pays, Netflix suggère via son compte twiter que le changement de la langue de préférence de l’utilisateur permettrait de voir la troisième saison au même moment que les USA en version originale sous-titrée néerlandais.

 

Initialement prévue pour 2 saisons, la saison à venir avait été officialisée avant le début de la deuxième afin de capitaliser sur la meilleure vitrine à ce jour pour les productions Netflix.

 

Pour le moment, nous ne savons pas encore si House of Cards 3 sera la dernière saison de la série à succès de Netflix. Affaire à suivre …


 

Le début du succès pour Netflix Belgique ?

On dit qu’on est important une fois que l’on a des personnes qui nous jalousent.  Il en est pareil dans le monde des affaires et l’arrivée de Netflix en Belgique ne fait pas exception.

Ces dernières semaines/mois, Be tv ne cessait de clamer que l’arrivée de Netflix n’était pas une menace. Cela est tout à fait vrai au niveau des programmes mais la menace existe bien non pas pour les amateurs de nouveautés mais peut-être pour les amateurs de cinéma tout court.


Cependant cette menace inexistante selon Be tv ne les a pas empêché de sortir dans l’urgence un produit semi-fini qui à terme devrait être un bon produit mais le chemin est encore long,  à savoir Be tv Go. en effet, depuis le lancement, de nombreux abonnés au service premium de la chaîne payante luttent toujours pour avoir accès aux programmes ou doivent attendre un mois pour retenter une connexion dans le pire des cas lorsque deux appareils ont été enregistrés par erreur. Sans noter l’adresse pour le support qui renvoie à une page inexistante. Cependant aucun de ces soucis de jeunesse n’a été repris dans la presse alors que la panne de Netflix après quelques jours à fait rapidement le tour des rédactions.

Que dire de la limitation qui ne permet de voir un programme une et seulement une seule fois sur le même support. On attendra également l’accès du service sur smartphone ou sur Chromecast
qui permettrait aux abonnés ne passant pas par VOO d’envoyer le programme sur leur téléviseur au lieu de se contenter de voir les programmes de la chaîne du cinéma et grands événements sportifs en SD sur tablette ou PC.

Betv vs Netflix Belgique

Publicité Be tv Go de l’agence Air

Mais malgré toutes les qualités de Be tv Go et pour enlever Netflix temporairement de la lumière,  une nouvelle campagne de communication a été lancée en mettant en avant « l’exclusivité » des programmes qui pourrait bientôt réserver des surprises comme indiqué dans un article précédent.

Il est fait également mention du côté low cost de Netflix. Cet argument a le mérite de mettre tout le monde d’accord lorsqu’il faut débourser environ 66 euros ((téledistrbution + Décodeur + Abonnement Be tv) d’un côté pour regarder un programme en haute définition contre 8,99 euros pour l’opérateur « low cost ».
La publicité comparative n’est pas nouvelle dans notre pays et nous en avons déjà eu l’expérience lors du lancement de Belgacom contre Voo.
Il reste maintenant a voir quelles seront les retombées et si l’effet produit ne sera l’inverse de celui recherché.

Ad_unlocator1

Pour garder son image de marque, Be tv auraît peut-être dû garder le silence et laisser la qualité de ses programmes parler plutôt que d’affronter directement un concurrent qu’elle prétend mépriser.

Quoi qu’il en soit, Netflix Belgique continue son chemin et peut déjà se vanter de représenter 10 pour cent de la consommation internet au nord du pays.  Les chiffres dans le sud ne sont pas encore disponible et rien ne dit qu’ils le seront connaissant les acteurs en présence.

 

On en discute sur le forum .